Apport des Réflexothérapies sur les symptômes liés à la COVID-19

Apport des Réflexothérapies sur les symptômes liés à la COVID-19

Etude de Régine Steinmetz, Réflexologue RNCP, Déléguée ARRNCP pour la Région Normandie.

Les principaux symptômes, combinés ou isolés de l’infection par la Covid-19 sont multiples : une fièvre ou sensation de fièvre, des signes respiratoires comme une toux, un essoufflement ou une sensation d’oppression dans la poitrine, des maux de tête, courbatures, une fatigue inhabituelle ; une perte brutale de l’odorat, une disparition totale du goût, ou une diarrhée. Dans les formes plus graves : difficultés respiratoires pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation voire au décès.

Pour une personne âgée, l’entourage peut constater une altération brutale de l’état général, l’apparition ou l’aggravation des capacités mentales, un état de confusion, des chutes répétées, une aggravation rapide d’une maladie déjà connue.

Hormis les symptômes physiques énumérés ci-dessus, c’est un drame invisible qui se joue en coulisse : augmentation des états anxieux et de peur qui prédominent. Soit la santé mentale des personnes. Durant la première phase de confinement, la Normandie, Région où j’exerce, les cas positifs liés à ce virus ont été peu recensés. Ce sont les semaines d’enfermement et d’isolement qui ont été très impactant. L’arrêt brutal de tout contact, l’état anxiogène national ont générés une forte hausse d’états de grande fatigue psychique et des états d’angoisses sont apparus.

Le second confinement de novembre vient entretenir les peurs générées dès mars 2020 et crée des états dépressifs en grand nombre. La situation générale accentue, favorise et est donc propice à l’augmentation des états de stress avec tous les troubles liés à la crise : mélancolie, tristesse, désespoir…

L’étude observationnelle a été menée à l’issue du premier confinement, soit à partir du 12 mai 2020 jusqu’au 24 novembre 2020 où nous connaissons un second confinement. Les personnes ont été reçues dans mon cabinet situé au sein de la maison Paramédicale du Fort, située Allé du Fort – 50130 Cherbourg-en-Cotentin mais aussi dans les quatre résidences autonomie de la communauté urbaine de Cherbourg-en-Cotentin qui sont : Le Vieux Château, Les Roquettes, La Chênaie et La Chancelière.

Public visé

  • des individus majeurs et en activité professionnelle et des personnes âgées.

Outils utilisés

  1. Logiciel « La Gestion du Bien-être » permettant un suivi régulier sur l’évolution de l’état des personnes.
  2. Questionnaire HAD – Echelle d’anxiété (A) et de dépression (D) rempli avant chaque séance.
  3. Verbalisation de l’état avant et après séance. Cotation du stress par une échelle visuelle analogique.

Les critères d’inclusion à l’étude

  • troubles fonctionnels associés au post-Covid. Les états anxieux, dépressifs et de grande fatigue physique et psychique indiqués durant le bilan réflexologique avant séance.

Techniques utilisées

  • massages réflexes plantaire, palmaire, crânio-facial par les Techniques réflexes conjonctive, périostée et viscéro-cutanées (contribution ostéopathique à la réflexologie)® Méthode Elisabeth Breton. Pour les personnes des résidences autonomies, seules les techniques réflexes de relaxation plantaire et palmaire ont été pratiquées.

L’étude porte sur cent personnes reçues en cabinet ou visitées en résidences autonomies et consentant à participer.

La répétition des Techniques réflexes s’avère être essentielle dans cette gestion si complexe du contexte actuel et nouveau. Un suivi régulier sur 5 séances vise à avoir une action durable sur la gestion du stress et les troubles liés.

histogramme

Une hausse de l’état d’anxiété et de dépression est constatée à la 4e séance. Elle correspond à l’annonce du second confinement. Le stress et les troubles liés : états anxieux, angoisses, mélancolie et tristesse réapparaissent.

Ce constat est surtout réel en résidence autonomie où l’arrêt de tout contact génère très rapidement de nombreux troubles sérieux. Supposition est également portée sur les personnes actives qui peuvent à ce moment-là passer un palier d’adaptation aux techniques réflexes pratiquées : c’est-à-dire l’ajustement naturel de l’organisme face à sa gestion interne du stress.

schema

Au fur et à mesure des séances, les troubles liés à la Covid-19 (aucune personne reçue n’a été atteinte par le virus) : anxiété, mélancolie, tristesse, désespoir, fatigue, tension nerveuse, troubles du sommeil diminuent. Par contre les personnes âgées chez qui le manque de sorties et de contact se poursuit, l’état physique et psychique demeure fragile.

Points forts de l’étude

  • observation d’une diminution du stress chez les personnes qui en ont bénéficié
  • baisse significative de la fatigue physique et psychique et de l’état d’anxiété et amélioration de la qualité de vie au quotidien
  • meilleur moral et bien-être et qualité de sommeil retrouvé.

Points faibles

  • Le bénéfice exprimé par les scores obtenus des échelles et la verbalisation des personnes ne nous permet pas à ce jour de préciser si les facteurs des résultats obtenus est un effet propre de la méthode ou des effets non spécifiques
  • prise en charge globale (la présence, le toucher réflexe et la communication rétablie notamment pour les personnes âges) ou simplement un effet placebo.

Cette étude nous a permis de constater une régulation progressive des équilibres physiques et psychiques ainsi que d’une meilleure gestion du stress et des troubles liés.

Participation aux Congrès 

  • GETCOP (Groupe d’évaluation des thérapies complémentaires personnalisées et des pratiques innovantes) : www.getcop.com
  • ICEPS 2020 (congrès scientifique des interventions non médicamenteuses) : exposé « Douleur et techniques réflexes » par Elisabeth Breton. www.iceps2020.fr

Livres Elisabeth Breton aux Editions Vie

  • La Réflexologie, un vrai remède au stress
  • Réflexologie pour la forme et le bien-être
  • Réflexologie Faciale et Crânienne


Etude publiée sur le site du GETCOP (Groupe d’évaluation des thérapies complémentaires personnalisées et des pratiques innovantes)

Commentaires 1

  1. Pingback: L’apport des Réflexothérapies sur les symptômes liés à la COVID-19 – Centre de formation Elisabeth Breton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec