Apport de la réflexologie dans le degré d’exposition au burnout et dans l’amélioration de la symptomatologie du burnout

Apport de la réflexologie dans le degré d’exposition au burnout et dans l’amélioration de la symptomatologie du burnout

Article d’Elisabeth Breton, publié dans la Revue HEGEL en 2019.

Le burnout, dans sa version « fatigue professionnelle », se caractérise par un état de « mal être » profond avec des incidences psychologiques le plus souvent importantes mais aussi des incidences physiques multiples et variées, expliquant la symptomatologie très polymorphe et très diversifiée que présentent les sujets impactés par le burnout.

Le stress en est toujours à l’origine. Les techniques réflexes ont des effets calmants sur le système nerveux. Celui-ci est parmi les premiers systèmes organiques à être exposé aux conséquences néfastes du stress.


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec